jeudi 16 novembre 2017

8ème sélection et 3ème impression pour Le garçon qui parlait avec les mains




Manolo et Victoria, les héros de mon roman Le garçon qui parlait avec les mains, vivent décidément de belles aventures. Ils vont encore avoir de nouveaux lecteurs, grâce à une 8ème sélection à un prix !

 

Après avoir été 
Lauréat du Prix de la ville du Touquet Paris-Plage 
Lauréat du Prix Valdegour Pissevin de Nîmes 

Après leurs sélections aux 
29ème Prix des Incorruptibles 
Prix Renaudot des Benjamins 
Prix Bouquin Malin d'Oloron Sainte Marie 
Prix du livre jeunesse de la ville de Marseille 
Et au Prix France Bleu Jeunesse Besançon… 


Voilà qu’il fait maintenant partie de la sélection du Prix littéraire « Les yeux dans les pages », de la BPC, bibliothèque Pédagogique de Châtellerault !



Comme un bonheur n’arrive jamais seul, Le garçon qui parlait avec les mains repart également pour la 3ème fois (!) à l’impression.

Merci aux bibliothécaires, aux libraires et aux lecteurs pour tout ça ! 
Et youpi ! 

mercredi 15 novembre 2017

Nouveaux coups de cœur pour nos 16 nuances de premières fois




Coup de cœur de la librairie Madison de Libourne 





"Cela donne des récits magnifiques, bouleversants, violents, rigolos, dérangeants aussi. Parce qu'il existe tant de façon de la vivre cette première fois, et qu'elle conditionne tant de choses par la suite...Un livre essentiel."





« Le roman décomplexe sur ce qui s’apparente à un baptême du feu, à une intronisation dans le monde officiel des adultes. Alors que non : ce n’est que du sexe ! Et c’est carrément plaisant d’avoir affaire à un livre qui n’en fait pas une montagne, qui abolit les tabous sans jamais sombrer dans la vulgarité, et qui cherche simplement à être au plus près des réalités de chacun•es. »




Pépita de Mélimélo de livres :
"Un seul message : l’amour s’invente dans une rencontre faite de respect et d’attention à l’autre. En tant qu’adulte, j’aurais aimé pouvoir lire ces mots à 16 ans ! Et en tant que parent, combien certaines histoires m'ont bousculée. Merci de faire passer ces messages à celles et ceux pour lesquel(le)s ils sont destinés : flamboyant, rassurant, émouvant et tellement vivant."






"Aucun tabou, aucun jugement, des textes forts, qui dédramatisent sans minimiser les appréhensions que suscite toute première fois. Un recueil à glisser, sans retenue, dans les mains des ados."






"Ce recueil est beau. C'est rien de le dire. Ce recueil est délicat, empreint de tendresse ou d'un réalisme effrayant. Mais plus que tout, ce recueil est à lire et à faire lire. Aussi."






« Au final, c’était une très belle initiative de faire ce recueil, de parler de ce sujet omniprésent dans l’esprit des adolescents. Comment ça sera ? Quand ? Avec qui ? Ce sujet qui angoisse, qui impatiente, qui terrorise. Avec pudeur, réalisme, poésie – et parfois un peu moins, avec érotisme, humour, sensibilité, c’est un recueil à découvrir (à partir de 15 ans et bien au-delà). »






« Récits fantastiques, d'anticipation, ancrés dans le réel, chacun trouvera son bonheur dans ces textes forts, souvent émouvants...»



Pour conclure : si vous ne l’avez pas encore lu, vous savez ce qu’il vous reste à faire !


mardi 14 novembre 2017

Dans les écoles de Gray


En amont du salon « Au Gray des mots », j'ai passé deux très chouettes journées à l'école Edmond Bour de Gray.


Dans cette école, on ne fait pas semblant de lire !
L’hippopotin, Lasco de la grotte, Classe verte, copains et beurre salé, C’est la rentrée de Zoé, Tom, Mao et maîtresse Lila, Mon papy voit la vie en jaune, Quand on sera grands, Le petit chaperon qui n’était pas rouge, la série La tribu… tous ces livres étaient à la disposition des enfants ! Et chacun avait son préféré. (Rigolo !)



J’ai passé une heure et demie incroyable avec les CE2 qui avaient lu plein de livres et qui débordaient de questions. J’ai même bien eu du mal à les quitter, ces adorables petits choux !

Il y a eu aussi les deux classes de CE1 et la classe ULIS, avec leurs yeux pétillants, et qui, pour certains, connaissaient par cœur le texte de mes albums. (Fou !)


Et aujourd’hui, j’ai fini avec les deux classes de CP, particulièrement inspirées par Quand on sera grands et qui avait réalisées un joli livre de métiers rêvés par les enfants.


Merci à eux et à leurs enseignantes qui avaient bien préparé les rencontres, et rendez-vous la semaine prochaine, pour le salon "Au Gray des mots".

(Je rencontre aussi vendredi les collégiens de Gray et Dampierre, et je ne sais pas pourquoi, mais je sens que, là encore, on va bien se régaler :)

vendredi 10 novembre 2017

¡ Qué suerte, la mia !


¡ Mi corazón está muy feliz ! *
Voilà le cri que j’ai poussé en découvrant mon album traduit en espagnol.

Regardez, comme il est beau :


Quelle sacrée chance ! devient donc ¡ Qué suerte, la mia !, avec toujours les magnifiques illustrations de Marion Arbona.

 


Merci à Libre Albedrio Editorial (quel joli nom !) qui le publie en Espagne et à Simon de Jocas des éditions 400 coups, qui fait vivre les livres de ses auteurs autour du monde.

Maintenant, j’ai juste hâte de le tenir entre mes mains ♥ 


*(Pour les non hispanisants, ça veut dire “Mon cœur est joyeux”… ne me remerciez pas ^^) 

mercredi 8 novembre 2017

4ème, 5ème et 6ème sélections pour Traquées !


Petit rappel des faits… 


 Mon polar est sélectionné pour : 
Le 9ème Prix des Zinzincorréziens, 2018 
Le Prix Lecture Durance Ados, 2017/2018 
Le Livre élu 2018 


Et voilà qu’il est également dans la sélection

(résultat ce mois-ci, hiii !) 


 Ainsi que dans la Sélection du 10ème Prix AlTerre Ado de Savoie et Haute-Savoie, 2017-2018. 

Une sélection partagée avec des lecteurs du Sénégal,
de Roumanie et de Haïti !


Et enfin, Traquées ! est aussi dans la sélection
du Polar pour Ados, de Pau. 
 
Tous les détails par ici, par là et par ici aussi ! 
(Et vous verrez, il est toujours en très bonne compagnie)

Quant à moi, je suis absolument ra-vie ! 

mardi 7 novembre 2017

Frissons à Bordères 2017


Tout a commencé par un avion et sous un grand ciel bleu.



Ensuite, pendant deux jours, les rencontres dans les classes des environs de Bordères se sont enchaînées, avec toujours des enfants ravis. Merci à eux et à leurs enseignants qui les avaient bien préparés.


Mention spéciale à la classe de CM de Pontacq, qui ont été très inspirés et qui m’avaient préparé des tas de surprises rigolotes et adorables autour de mes livres. Des saynètes (en musique, s’il vous plaît !) autour du Petit Chaperon qui n’était pas rouge, un livre illustré avec plusieurs fins, des dessins… J’ai été plus que gâtée !

Mention spéciale également à la classe de CM d’Espoey, avec des enfants qui débordaient de questions et avec qui j’ai passé une heure for-mi-da-ble !

Et enfin mention spéciale à la classe de GS/CP d’Espoey, qui avait préparé un très bel arbre, inspiré par Quand on sera grands. Chacune des feuilles de cet arbre était un des rêves des enfants de la classe. Regardez :










A Bordères, il y a eu aussi une équipe de bénévoles adorables, aux petits soins pour nous, les auteurs et illustrateurs, un gîte presque en famille, avec des voyages en voiture épiques et des balades d’oies sauvages.

Il y a eu enfin un salon avec des enfants revenus me voir, en entraînant toute la famille derrière eux, avec aussi la visite surprise d’une super Mayana ♥, un libraire extra (Cédric Laprun de L'Escapade à Oloron Sainte-Marie, n'hésitez pas à lui rendre visite, si vous êtes dans le coin !) et des piles de livres qui baissaient. (Plus un seul Traquées, ni un Toute seule dans la nuit !)








Bref, Bordères, c’était bien. Merci à toute l’équipe du salon pour son accueil et sa gentillesse, et enfin merci aux enfants et aux enseignants des écoles de Pontacq, Espoey, Pardies, Boeilh Bezing et Artigueloutan.

Et avant de repartir, pour une jolie conclusion, à l'aéroport, je suis tombée sur ça :



lundi 6 novembre 2017

Quand « retour de vacances » rime avec « jolies images »



Et oui ! Des fois, c’est chouette, le lundi :) 
 

 Un tout petit bout des images foisonnantes, hilarantes, pétillantes d’Aurore Callias, pour un roman à venir en début d’année prochaine.

Ça va s’appeler Suzy, Gaspard et les enfants bizarres et ce sera une nouvelle fois, avec les chouettes éditions Magnard Jeunesse.


Heureuse. Ravie.

mercredi 18 octobre 2017

Une double sélection au Livre élu


Avant de prendre l’avion qui va m’emmener dans les Pyrénées, pour deux jours de rencontres dans les écoles, suivies de deux jours de salon à Bordères, je voulais vous annoncer cette double bonne nouvelle :  
 


Mademoiselle Alice qui inventa le cinéma et Traquées ! sont sélectionnés pour le Livre élu 2018 !

lundi 16 octobre 2017

Retour sur Livres Complices avec l’ADEC et son salon à Bethoncourt


Rencontres et salon, c’était le programme de la semaine dernière pour moi et pour une flopée de supers auteurs et illustrateurs jeunesse, venus depuis mardi dans le Pays de Montbéliard, à l’invitation de l’ADEC.

 
Avant de vous raconter, j’ai envie de commencer par un grand merci, doublé d’un bravo ! A cette association dynamique, menée par une super équipe de bénévoles motivés et par Muriel Gantz, jeune femme dynamique, efficace, pétillante, qui dépense une énergie folle pour que cette semaine autour de la transmission du plaisir de la lecture soit une réussite !
Et ça l’a été !


Vendredi, j’ai passé une journée merveilleuse dans l’école de Dambenois, puis au collège de Valentigney.


 Des guirlandes avec les personnages de L'hippopotin, une valise à histoire inspirée de La girafe en maillot de bain, des questions à gogo, des rires et plein d'autres choses encore avec les CE1, CE2 et CM1 et Marielle Sauget et Séverine Lemaître, leurs formidables enseignantes de l'école de Dambenois. Merci ♥




(Ils ne font pas semblant de lire, les enfants de Dambenois !)




Des acrostiches autour de Toute seule dans la nuit, des pièces de théâtre inspirées par L'étrangleur du 15 août, une émission de radio en l'honneur de Mademoiselle Alice qui inventa le cinéma et des tas d'autres choses encore avec les 4eme F et Isabelle Dos Reis et Ingrid Farre, leurs formidables professeures de français et documentaliste, au collège de Valentigney.  Merci ♥





(Le téléphone de Miette, reçu après sa terrible nuit,
avec dessus des messages ultra flippants ) 







Mardi et jeudi, je suis allée dans les classes de l’école Mandela de Bethoncourt, où les enfants avaient eux aussi lu beaucoup de livres avec leurs enseignants :

 Les CE avaient préparé de très belles forêts d'Anouchka,
inspirées par Le petit chaperon qui n'était pas rouge.


Ils avaient aussi écrit des tas questions ! 


Les CP avaient bien bossé !
On a même cherché ensemble de nouvelles inventions
de Lasco de la grotte.

Je n'ai pas de photos de toutes les classes, mais merci à Séverine Chehab, Muriel Fèvre, Michelle Ballanger, Grégory Naal et Magali Ferciot, leurs enseignants pour le travail effectué avec leurs élèves.

Et puis le week-end, c’était salon avec des familles qui défilaient devant nos tables de dédicaces sans discontinuer, des piles de livres qui baissaient à grande vitesse (on a même été en rupture de stock de Lasco de la grotte !), le tout devant les créations épatantes des enfants, regardez :


(Grégoire Kocjan qui fait semblant qu'il y a que lui qui bosse) 

(Je ne dénoncerai pas la propriétaire de ces mains...
même si un indice est sur la photo ^^) 


Et comme si ça ne suffisait pas, 
j’ai reçu un cadeau qui m’a mis des gouttes dans les yeux.
Un dessin de Clothilde Delacroix :


Merci Clothilde-je-vous-aime ♥ 


mercredi 11 octobre 2017

Un double Défi Babelio !


J’ai beaucoup de chance : deux de mes romans sont sélectionnés pour le Défi Babelio.  


La porte de la salle de bain fait partie du Défi Babelio 2017-2018, catégorie Ado+ et j'en suis ravie !

Le Défi Babelio, ce sont des centaines de CDI de France, dont les documentalistes passionné-e-s font lire à des classes de 4ème, 3ème et de seconde 40 livres sur une année, avec des productions critiques, artistiques et numériques, et une approche des côtés positifs des réseaux sociaux.


La deuxième belle surprise, c’est que Mademoiselle Alice qui inventa le cinéma fait, lui, parti du Défi Babelio 2017-2018, catégorie Junior ! 30 livres à destination des élèves de CM2 et de 6ème, cette fois, qui vont les découvrir tout au long de cette année scolaire.

 

Les deux sélections sont très belles et les inscriptions, possibles pour tous les établissements de France et d’ailleurs, sont ouvertes jusqu’au 30 novembre, alors n’hésitez pas ! Tous les détails par ici.

Plusieurs collèges m’ont déjà contactée pour des rencontres avec leurs élèves. Si vous êtes, vous aussi, intéressés, envoyez-moi vite un mail.

lundi 9 octobre 2017

Livres Complices avec l’ADEC, autour de Montbéliard


A partir de demain et jusqu’à la fin de la semaine, je vais rencontrer les classes de Bethoncourt, Dambenois et Valentigney, à l’invitation de l'ADEC.
 

Environ 200 enfants qui auront lu mes livres et avec qui on va échanger autour du plaisir de la lecture.


Samedi et dimanche, je vous donne RV au salon du jeune lecteur du Pays de Montbéliard. Début des festivités samedi 14, à l’Arche de Béthoncourt, de 13h30 à 19h, puis dimanche 15 de 10 h à 18h.