jeudi 19 février 2015

Un amour d’autruche


 Le dernier opus de la collection Quelle pagaille ! 
sort aujourd’hui :





On trouve dedans un petit cœur qui bat très fort,
du rouge à lèvres sur des joues et des boucles d’oreille dans le nez,
et puis aussi un spectacle imprévu. 




Là forcément, vous ne pouvez plus retenir
cette terrible envie de vous jeter dessus ! 
Et bien, allez-y, faites-vous plaisir ! 
Y en aura pour tout le monde ! 




Ça s’appelle Un amour d’autruche,
ça ne rend pas triste normalement
et les dessins sont signés Ariane Delrieu. 


mardi 17 février 2015

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !


C’est (en gros) le cri que j’ai poussé quand j’ai appris que Toute seule dans la nuit venait de décrocher son 1er Prix !


Le Prix Bois Fleuri des lecteurs en herbe de Lormont 
(c’est juste à côté de Bordeaux, pour ceux qui sont nuls en géographie). 

Ce qui est très très cool, c’est que c’est la deuxième fois que je le remporte. Il y a deux ans, les jeunes lecteurs de Lormont avait déjà remis ce même prix, à un autre de mes romans ! (Ils m’aiment bien, on dirait ? ;-)

Ce qui est aussi archi très très cool, c’est qu’il y a deux ans, ce premier prix avait été suivi par plusieurs autres ! Alors, comme Toute seule dans la nuit est encore sélectionnée pour dix autres prix, moi je croise les doigts (et le reste) pour que les jeunes Lormontais soient encore cette année mes petits-trèfles-à-quatre-feuilles-à-moi.

(De près, ça fait encore plus chaud au ♥) 

Déconnez pas, hein, les gars et les filles?
Je compte sur vous, à Lormont !

lundi 16 février 2015

On parle de mes livres ici et là…



Le petit chaperon qui n'était pas rouge a été sélectionné pour le Petit Prix Littéraire Vadegour Pissevin de Nîmes. 550 élèves de Grande Section et CP lisent 4 albums dans l'année, participent à des tables rondes pour donner leurs avis et votent au mois de mai. (Vivement les résultats ;-) 

L’étrangleur est de retour a eu lui, les honneurs de la radio, sur France Bleu Besançon, grâce à l’invitation de Marie-Ange Pinelli :

video

(Et pour ceux qui ne voient rien, il suffit de suivre ce lien !)  

Mon chat fait ouaf est une "lecture efficace, pleine de fraîcheur et d'humour" (je cite) chez Clarabel :
"La lecture est très, très drôle, elle offre aussi une mise en page très aérée (le texte, simplement à gauche), les illustrations sont adorables... et la chute, impayable. Elle vous réserve même une double surprise à la fin ! "

Livres et merveilles au pays de Ly Lan a lu Waouh, quel chat ! :
"L’histoire est pleine d’humour et de légèreté. Les illustrations de Loïc Méhée sont aussi rigolotes que le texte..."


Il y a eu aussi un coup de cœur chandeleur pour Des crêpes à l'eau, signé Maman Baobab. C’est de saison et ça se mange sans faim ;-)


 Enfin, la Mare aux mots a lu 22 histoires de princesses (et donc la mienne) :  
"On n'est pas ici dans un livre de princesses nunuches... Elles sont rebelles, anti-sexistes, aventurières... Et ça fait du bien !"

Merci à vous tous, pour ces chouettes avis de lecture !

vendredi 13 février 2015

Qu’est-ce que c’est que ce truc ?

 

La bande annonce (version playmobil) de mon nouveau projet ! 


Ça y est, je me suis lancée dans l’écriture d’un nouveau polar,
pour les 9 ans et plus. 

 Y a un autre élément de décor très important,
qui n’apparaît pas au-dessus :
la neige. 




Et ça tombe bien parce qu’il y a tout ce qui faut dans mon jardin ! 

Souhaitez-moi bonne chance ;-) 

mercredi 11 février 2015

Le Prix des Dévoreurs, suite !


Parce que quand c’est bon, y a pas de raison de s’en priver !
(Pour ceux qui avaient raté la 1ère partie, je vous invite à aller faire un tour ici).

Le Prix des Dévoreurs, dans l’Eure, suite donc, et en photos, grâce à Sabine Hugo, professeur de français au collège Evariste Galois de Breteuil sur Iton :



 (Ma dédicace à Fares... J'avais le trac...)

Dans la presse, avec un article dans le Paris-Normandie


En radio, avec la visite surprise à La Barre en Ouche d’un ancien collègue de France Bleu Besançon, Laurent Philippot, maintenant journaliste à Evreux, pour France Bleu Haute-Normandie :

video
(Quand on n’entend pas, on va écouter par ici !) 

C’était hyper émouvant et ça l’est encore une fois, quand j’entends les mots des enfants qu’il a recueillis (même si je ne suis pas discrète ;-)

video
(Quand on n’entend pas, même chose : par ici !) 

Enfin, en images, grâce à ce portrait croqué par Eva Chatelain, pendant notre rencontre avec les enfants du collège de Bernay :

  © Eva Chatelain 

Merci Eva, Laurent,
la correspondante du Paris-Normandie et Sabine :-) 

lundi 9 février 2015

Le mail du vendredi


.. qui donne un sourire XXL :
"Notre stock ne nous a pas permis de tenir jusqu'en mai... Nous réimprimons donc Le chaperon à 5000 ex cette fois-ci."

 
Sorti en mars, 5ème impression et donc… 
16 000 exemplaires pour Le petit chaperon qui n'était pas rouge :-)))))) 

Cet album, qui ne cesse de me surprendre, fait aussi parler de lui au Canada ! Le Ministère de l’Éducation du Québec (dingue, non ?!!) l'a mis dans sa Sélection Livre :  
"Le récit déconstruit la situation de victime traditionnellement réservée à l'imprudente jeune fille. Habituellement ingénue et insouciante, l'héroïne ici se révèle plutôt débrouillarde et rusée."
 

Bref, super heureuse qu’il vous plaise autant !


jeudi 5 février 2015

Mon papy voit la vie en jaune


C’est l’histoire d’Adrien qui part en vacances chez son grand-père et qui découvre, avec horreur, une mémé installée dans la cuisine ! Une mémé toute de jaune vêtue et qui rigole tout le temps.

Juste le contraire d’Adrien, qui commence déjà à se demander si des vacances avec cette mémé, ça ne va pas être des vacances gâchées…

Vous vous souvenez de cette histoire ?
Alors, vous avez bonne mémoire, puisqu’elle a été publiée de façon confidentielle en 2011. Depuis, la maison d’édition a fermé ses portes. Mais la très bonne nouvelle, c’est que Nathalie Maïtenaz, de chez Belin Jeunesse, a eu un coup de foudre pour mon papy qui aime le jaune.

Un nouveau titre, une remise en beauté du côté des mots, de nouvelles illustrations signées Stéphanie Rubini, et voici (sous vos applaudissements, allez-y, lâchez-vous !) : Mon papy voit la vie en jaune !

Regardez si ça va être beau : 

(© Stéphanie Rubini)

 Je craque pour les crayonnés de Stéphanie !  

(© Stéphanie Rubini)

Une 1ère illus en couleurs!

 
(© Stéphanie Rubini)


 Alors, ce n’est pas appétissant, tout ça ? Hum ?
Pour la sortie, je vous donne RV fin avril !


mardi 3 février 2015

Un petit Chaperon à la radio




Ça s’est passé au mois de décembre dernier, sur France Bleu Besançon, dans l’émission de Marie-Ange Pinelli.

Si vous avez raté ça, rattrapage : 

video
  (Et pour ceux qui ne voient rien, il suffit de suivre ce lien !) 

Une autre nouvelle sympa, pour bien clôturer l’année, c’est lorsque Marie Desbons a découvert que notre Petit chaperon qui n’était pas rouge faisait partie de la sélection 2014 de Ricochet

Alors, si vous ne le connaissez pas encore, 
vous savez ce qu’il vous reste à faire ;-) 

jeudi 29 janvier 2015

C’est comment une rencontre avec des lecteurs de l’Eure ?


Comme ça :

© Eva Chatelain 

Quand on a la chance qu’Eva Chatelain y participe et croque cet instant-là dans son carnet !
Merci Eva !

Ce jour-là, nous étions à Bernay et la géniale illustratrice de mon roman Toute seule dans la nuit a donc rencontré, avec moi, deux classes de 6ème du collège Jeanne d’Arc, dans le cadre du Prix des Dévoreurs de livres 2015.

On s’est régalées, je peux vous dire !

Et on a été gâtées ! 
Regardez : 

 La classe Annapurna a fabriqué un recueil
avec (je cite) 
leurs « souvenirs d’un livre exceptionnel ». 








Pendant que la classe Everest avait réalisé des maquettes
à partir de plusieurs scènes du roman ! 





 Bravo pour tout ça et encore un GRAND merci ! 

Il y a eu aussi la craquante classe à double niveau de Romilly. 
Une classe, pleine d’enfants A-DO-RA-BLES ! 
Pas vrai, les filles et les gars ? ;-)


Et puis lundi (je remonte le temps à l’envers, vous ne m’en voudrez pas !), j’ai d’abord rencontré le club lecture du collège de La Barre en Ouche, à la Médiathèque.

(La sélection CM/6ème) 

Là encore, des enfants lecteurs passionnés et passionnants, débordants de questions et aux yeux qui pétillent ! Merci !

Et là encore, des cadeaux et de la douceur à emporter chez moi :



 (J’en ai de la chance !)









L’après-midi, nous étions reçus à la Médiathèque de Breteuil (merci Priscille pour l’accueil aux petits oignons !) et deux classes du collège sont venues me voir. 35 minutes à pied, sous la pluie, pour arriver au lieu de la rencontre... Fallait être motivés, hein !

Bravo à vous !
Et surtout surtout un GRAND GRAND merci !
 
On s’est amusés, on a échangé, on a papoté… et je ne suis pas prête d’oublier les questions et les remarques (une cinquantaine environ ;-) de Fares !
Merci Fares, pour tout ce que tu m’as dit, ça reste gravé dans ma mémoire.

Toutes ces formidables rencontres ont été possibles grâce à la librairie L’Oiseau Lire et Annie Falzini, à la médiathèque de l’Eure et aux bibliothécaires, aux accompagnatrices France et Pauline, aux professeurs et aux documentalistes, Mesdames Hugo, Dubus,Tihi et Messieurs Poulain et Bélot … merci à tous !


Je ne sais pas si je retournerai dans l’Eure, (au mois de juin, pour aller chercher le Prix des Dévoreurs, par exemple ;-) mais si c’est le cas, sachez-le, dès à présent, ce ne sera pas une punition !

dimanche 25 janvier 2015

Je pars dans l’Eure, dans quelques heures


(rime riche !)

Suite à la sélection de Toute seule dans la nuit, pour le Prix des Dévoreurs, je pars dans l’Eure.

Lundi et mardi, je vais rencontrer mes lecteurs et je sais déjà (étant donné l’organisation du tonnerre, avec planning archi détaillé, appels téléphoniques vendredi de mes accompagnateurs, etc…) que ça va être extra !

Il y a tout ce qu’il faut dans mon sac, 
 alors à très vite, les gars et les filles !


Et puis, tiens, j’en profite au passage : Toute seule dans la nuit est dans la sélection Livres 9/12 ans de la librairie belge « L’oiseau lire ».

Ils en parlent même drôlement bien :
« Et voilà un récit haletant qui sait mettre son lecteur sous tension. Le caractère d'écriture confortable, les illustrations de Eva Chatelain et la détermination de l'héroïne devraient permettre à ce court roman de "faire un tabac" même chez celles et ceux qui pensent ne pas aimer lire. »

mercredi 21 janvier 2015

Un peu de joie dans ce mois de janvier ?


Moi je vote pour !
Et j’ai de la chance, parce qu’on m’y aide bien !


Marie-Ange Pinelli, d’abord, a invité à la radio Waouh, quel chat ! (Belin Jeunesse). C’était cet après-midi sur France Bleu Besançon, dans son émission "La grande Librairie".

Maman Baobab, ensuite, a eu un coup de cœur pour notre Super-Poilu, à Gwen et moi (chez Frimousse). Regardez ce qu’elle en dit :
« Le récit d'aventure cadencé par Sandrine Beau est ici prétexte à divers jeux et activités à réaliser dès 5 ans. Quand ça fait du bien de se poiler en crayonnant, parfaitement guidé par une illustratrice de talent, il ne faut pas se gêner ! » 

Et enfin, Gilles Bachelet, dont je suis une grande fan, nous a rappelé qu’aujourd’hui, c’était une journée particulière :

© Gilles Bachelet 

Mais bon, évidemment, comme avec toutes les choses qui font du bien, ça vaut le coup de ne pas s’arrêter à UN jour, hein, on est d’accord ?

Alors, pour poursuivre dans la joie ce mois de janvier 2015,
sortez vos cahiers de conjugaison : 
Je câline 
Tu câlines 
Il câline 
Nous câlinons 
Vous câlinez 
Ils… 
♥