vendredi 26 février 2016

A qui sont ces grandes dents, sortie au Québec !



La petite histoire de cette histoire, ça vous dit ?

Alors, c’est parti :
Été 2013, j’écris un texte. Et pendant que j’écris, j’imagine en même temps, les images que pourrait faire Marjorie Béal, dont j’adore le travail.

Petit miracle numéro 1, Marjorie est tout de suite emballée.

Petit miracle numéro 2, elle est tellement emballée que la même semaine, je reçois les premières illustrations. Le projet est vite bouclé et en plein cœur du mois d’août, il s’envole vers quelques éditeurs.

Petit miracle numéro 3, vingt minutes après notre envoi, un mail atterrit dans ma boîte. Il est signé Yves Nadon et il est très court : « Je le veux ! »

Le genre de mails que personnellement j’aime assez ;-)
Et encore plus, quand il vient d’une personne comme Yves.

Vous ne connaissez pas Yves Nadon ?
Le voici :



Ce que ne montre pas la photo, c’est l’adorabilité de cette personne, sa passion pour les livres et la transmission du plaisir de lire, son travail acharné auprès des enfants et des enseignants, son amour et son respect des auteurs et illustrateurs… et j’en oublie !

Bref, quand Yves dit « Je le veux ! », moi je fonce !
Avec Marjorie, on n’a pas hésité.

Le dernier petit miracle de cette histoire, c’est qu’après 20 ans passés aux éditions 400 coups, Yves a décidé de lancer sa propre maison d’édition, D’Eux, avec sa compagne France Leduc.

Et à votre avis, quel livre fait partie de son tout nouveau catalogue ?
Bingo ! Le notre !

Je suis tellement ravie et heureuse de faire partie de cette nouvelle aventure éditoriale, aux côtés de Yves et de France ! (D’ailleurs regardez, je suis même sur la page Famille sur le site de D’Eux… grosse, grosse émotion ♥)

Grosse émotion aussi, quand j’ai pu tourner les pages de notre album A qui sont ces grandes dents ?





(ça, c’est grâce à ma fan n°1,
qui n’écoutant que son impatience a commandé des exemplaires...
directement au Québec !!! Merci môman ♥)











 A qui sont ces grandes dents ? vient donc de sortir de l’autre côté de l’Atlantique… et on en parle déjà dans Le Devoir du 20 février :
« Un album graphiquement épuré dans lequel on aborde le thème de la peur dans une finale pleine de tendresse ».




Les albums D'Eux, des albums à «découv'RIRE!» pour la librairie Liber, à New Richmond, avec ce post-it conseil de Camille Samson : "Il est parfois bien de prendre du recul. Vous verrez." 



Un autre avis de lecture d’Amélie Beaudoin, enseignante à Drummondville :
« Ma fille Adèle adore votre livre. Elle le connaît par cœur et le raconte à ses grands frères. Très charmante! » 


Et on le voit partout ! 
À la Biblairie GGC, à Sherbrooke :  



 À la librairie Monet de Montréal :



A la librairie de Verdun : 



 Et enfin, chez Multimags MontRoyal Papineau
où (je cite) « leur gentil lion aime beaucoup A qui sont ces grandes dents ? » 




Alors ? Elle est pas belle, l’histoire de mon histoire ?

9 commentaires:

  1. La petite histoire de ton histoire est tout simplement grande ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle me rend bien heureuse, en tous cas :-)

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Ce n'est pas moi qui dirais le contraire ;-)

      Supprimer
  3. Ce n'est pas une question de miracle, c'est ton talent ! Et merci pour le partage, les coulisses j'en suis toujours aussi friande.

    RépondreSupprimer
  4. Voilà le genre d'histoire qu'on aime découvrir: la petite histoire de la grande!

    RépondreSupprimer
  5. Cool , cool !
    Avec toutes ces adresses, je saurai maintenant où commander les prochains ;-)

    RépondreSupprimer

T'en dis quoi, toi ?