lundi 18 juin 2018

Le Prix des Incorruptibles pour Le garçon qui parlait avec les mains !!!


Ou... Comment mon cœur est devenu dingo !




C'était le vendredi 1er juin, à la Maison de la Poésie à Paris, où avait lieu la cérémonie de remise des Prix.

 (retour en images sur ce qui s'est passé dans les écoles et les bibliothèques) 


Après une année, où 464 518 jeunes lecteurs de France et des pays francophones ont lu la belle sélection de livres concoctée par les comités de sélection des Incos, c’était l’heure des résultats.




Sur la scène, l’affiche pour le niveau CE2/CM1 est apparue et c’est à ce moment précis que mon cœur a cru malin de se mettre à battre dans tous les sens. Puis, dans une espèce de brouillard, j’ai entendu le titre de mon livre annoncé, puis mon nom. Et à travers mes larmes, que je n’arrivais absolument pas à retenir tant l’émotion était grande, je suis allée sur scène, où j’ai à peine pu bafouiller quelques remerciements. (La preuve avec la vidéo des Incos, à voir ici).


  (Merci à Véronique Massenot pour la photo de ce moment complètement fou !) 


 Comme j’étais vraiment trop émue, je n’ai pas pu dire tout ce que je voulais, alors je me rattrape ici :
 "Merci aux jeunes lecteurs (en tout premier évidemment) qui ont aimé Le garçon qui parlait avec les mains, merci à leurs accompagnateurs, enseignants et bibliothécaires, qui les ont guidés sur ce chemin du plaisir de lire, merci à l’association du Prix des Incorruptibles, qui me fait vivre depuis 3 ans des rencontres incroyables autour de ce Prix et qui œuvre avec enthousiasme et énergie pour la promotion de la lecture et de nos livres.

Merci à mes éditrices d’Alice Jeunesse, Mélanie Roland et Virginie Bassanello, qui ont cru à cette histoire et qui m’ont aidée à la rendre meilleure, et à mon illustratriceamie Gwenaëlle Doumont, qui a donné vie à Manolo et Victoria avec sensibilité et humour.

Enfin, bravo à mes amis auteurs, qui étaient avec moi dans la sélection cette année, parce que le niveau était dingue et que c’était chouette d’être entourée de gens qu’on aime ♥ "




C’était le 1er juin, mais malgré tout je suis encore sur un petit nuage. Alors, j'envoie un petit bout de mon nuage-qui-rend-heureux aux enfants de Malaga, de Scionzier, de Val-de-Reuil, de Paladru, d’Achères et d’ailleurs, qui pour certains m’ont même envoyé des petits mots d’encouragement avant la cérémonie (extrait trop mignon : « Nous attendons impatiemment les résultats définitifs mais pour nous, c'est toi notre championne !!! »)



Vive les livres et vive le plaisir de lire ! 
(Je ne vois pas de meilleure phrase de conclusion)

6 commentaires:

  1. C'est génial, you're the best <3
    Vive l'année prochaine ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si elle est aussi folle que 2018, ça va être génial ♥

      Supprimer
  2. Quelle belle aventure! (Si tu n'avais plus de voix, c'était le moment de parler avec les mains!!! ^^)

    RépondreSupprimer

T'en dis quoi, toi ?