lundi 21 janvier 2013

Un livre qui a décidément la cote !


Une 8ème sélection à un prix pour On n'a rien vu venir ! 


Cette fois, c'est pour le Prix Albert Camus du Collège de Vierzon. Tous les détails ici

Une 8ème sélection donc, et "On n'a rien vu venir - Un roman pour apprendre à s’indigner", une analyse très complète de Joey DEVARAYEN, étudiant de l'Université de Lille. Impressionnant ! A lire par là.

Comme si ça ne suffisait pas, notre roman à 7 voix continue à séduire ici et là. Et plus précisément chez :

"Ce roman est raconté par sept voix différentes. Sept voix qui vous touchent au plus profond de vous-même. Personnellement, il ne m’arrive que rarement de pleurer pour un livre, mais celui-ci vous émus tellement, que pleurer paraît naturel. Sept histoires à lire pour remuer votre cœur. On a rien vu venir de ces émotions…"

De très beaux commentaires sur Libfly 
Celui de la Bibliothèque Municipale de Brest :  
"Un livre indispensable et édifiant dont on sort frissonnant d'effroi malgré tout l'espoir qu'il veut véhiculer. Les 7 voix des auteurs vibrent à l'unisson. C'est une véritable leçon de résistance contre les injustices, et une leçon de démocratie pour tous afin que la nôtre puisse exister encore longtemps."

Celui de la Bibliothèque de Bibeli :
"Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce roman fait froid dans le dos. On retrouve des références nettes à l’histoire, et notamment à la seconde guerre mondiale. Le titre du livre « On n’a rien vu venir », revient comme un leitmotiv, un refrain, à chaque chapitre ; l’insistance marquée sur cette phrase incite le lecteur à se montrer toujours plus vigilant quant aux choix politiques, face à des hommes qui cherchent à faire régner la peur, la méfiance pour enfin pouvoir se désigner comme sauveurs du peuple. Le fait de montrer la montée du pouvoir à travers des yeux d’enfants, à la fois naïfs et aiguisés est d’une efficacité fabuleuse."

Celui de Carolined : "Un très très gros coup de cœur pour ce roman chorale. A découvrir absolument, de 12 à ...99 ans!!!"

Chez Bouquinons :
"Ce roman d'anticipation a beau aborder des sujets complexes comme la politique ou la liberté, il est plutôt destiné aux enfants. Il peut être lu à n'importe quel âge, en peu de temps grâce à l’écriture fluide des auteures. Un très beau livre qui fait réfléchir." Opalivres "Facile et bien rythmé, ce roman décortique les suites progressives d'une élection qui a donné le pouvoir à un parti anti-démocratique aux visées nettement totalitaires. Face à cette situation, quel choix faire ? Chaque famille, dans ce roman d’anticipation politique, trouve une réponse personnelle à la question. Une lecture qui propose cependant une piste : l’espoir de résister. A recommander à partir de 13 ans."

Et enfin, les mots touchants d'un auteur, Jean-Luc Luciani, dans sa rubrique Coups de cœur :  
Nous non plus on a rien vu venir. Elles ont fait ça dans leur coin, discrètes, elles se sont regroupées comme des grandes qu'elles sont déjà, ont écrit leur truc, puis sont parties en quête d'un éditeur. Résultat : Un super roman à sept voix, de multiples sélections pour des prix jeunesse, des critiques unanimes sur les blogs... Bravo Mesdames c'est une belle aventure. Le genre d'aventure pour laquelle on se dit : "J'aurais bien aimé être dans le même bateau qu'elles !"

Bref, ça rosit de plaisir par ici…

6 commentaires:

  1. Effectivement, il y a de quoi être content. Voilà qui justifie le passé derrière son ordi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as complètement raison, Olivier ! Ça donnerait presque des ailes ;-)

      Supprimer
  2. Séduction amplement méritée ! Bravo à lui et à vous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ben c'est super gentil, ça. Merci Anne :-)

      Supprimer
  3. Encore! Encore! Je suis sûre que c'est pas fini... Et de plus, livre toujours salutaire: il faudra encore et toujours rester vigilant sur le sujet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si ce n'est pas terminé, ça va finir par devenir complètement dingue, cette affaire !

      Supprimer

T'en dis quoi, toi ?