lundi 7 janvier 2013

Toujours et encore Des crêpes à l'eau


Plus d'un an et demi après sa sortie,  
Des crêpes à l'eau fait encore parler de lui. 
Et moi, ça m'émeut…


Surtout quand on lit les formidables mots qu'il déclenche. 

Dans la "Sélection Jeunesse" du Service Départemental de la Lecture de la Charente :  
"L’auteur, en évoquant le thème de la précarité, signe ici un remarquable texte, empreint de gravité et de délicatesse. Sandrine Beau dépeint avec justesse des personnages courageux et positifs, elle relate bien la force de l’amour qui unit cette mère et sa fille, la solidarité et l’entraide qu’elles rencontrent plaçant ainsi cette histoire sous le signe, malgré tout, de l’espoir."

Sur le site spécialisé éducation A bonne école :  
"Rien de mieux que l'humour pour dédramatiser les situations les plus difficiles ! C'est le parti-pris choisi par Sandrine Beau, l'auteure, et Sandrine Kao, l'illustratrice. La première sait trouver les mots, expressions, mais aussi les astuces pratiques qui pourront donner des idées aux parents afin d'égayer des quotidiens parfois difficiles, voire très éprouvants. Tandis que la seconde, d'un coup de crayon, nous émeut et nous fait rire à la fois. Un ouvrage plein de sensibilité et d'espoir !"

Bibouille (magazine des parents en Alsace) :  
"Un très beau texte qui traite en tendresse et en pudeur de l’épineuse question de la dignité et de l’entraide."

Association Lecture et Loisirs de Troyes :  
"Une histoire très touchante, bien écrite avec humour et poésie. Elle relate le quotidien difficile de certaines familles monoparentales, et se termine sur une note optimiste."

Dans la "Sélection Jeunesse" de la ville de Bouaye :  
"Un roman d’une grande fraîcheur à lire dès 7 ans."

Dans la Sélection Romans 2012 de la Médiathèque départementale de Seine et Marne :  
"Des chapitres très courts comme autant d’instantanés d’une vie âpre mais pourtant pleine de gaité et d’espoir. A travers le récit de Solène, ce sont les yeux d’une enfant qui décryptent notre monde souvent cruel."

Coup de cœur de deux Médiathèques : Loudun et Montgeron.

Dans la Sélection "Richesse / pauvreté" de la Cité de l'économie.

Et enfin, coup de projecteur du blog Paris à l'air livre (avec 3 questions à l'auteur ;-)

Si vous ne l'avez pas encore lu, Des crêpes à l'eau, chez Grasset Jeunesse, dès 6 ans. Chez tous les libraires ou pour ceux qui vivent au fin fond de la pampa, par ici.

10 commentaires:

  1. Ces mots-là sont de vrais moments de bonheur !

    RépondreSupprimer
  2. Quel beau parcours pour ce livre cher à mon coeur, alors qu'il est sorti depuis bientôt 2 ans... Ca m'émeut toujours autant...

    RépondreSupprimer
  3. Un bon livre ne cesse jamais de faire parler de lui <3

    RépondreSupprimer
  4. et la petite grande sur la photo, on peut en avoir aussi ?

    et bravo ma sardine ;) (quand je pense au Maroc, hein, ben je me dis que c'est ta vengeance là)

    RépondreSupprimer

T'en dis quoi, toi ?