vendredi 3 août 2012

Plaisirs de lecture 6


Un jour, un peu par hasard, j'ai atterri sur le blog de Benoît Broyart et tout de suite, sa façon de parler de l'écriture, de partager ses doutes, ses questionnements, ses envies, m'ont emballée !

Forcément, j'ai eu envie d'en savoir plus et j'ai lu quelques uns des livres de Benoît.

J'ai envie de mettre aujourd'hui un coup de projecteur sur deux de ses dernières publications (il en a eu beaucoup cette année !) :  

Le taureau à lunettes, pour les petits, qui offre une histoire pleine de fantaisie sur le thème de la non-violence (c'est fort, ça !)



Le deuxième est une pure merveille. Une histoire forte, pleine d'amour et de douleurs retenues. Une histoire qui m'a touchée au cœur.  



Cavale raconte un moment de la vie de Paul, dont la mère ne se souvient pas toujours qui elle est. Ce jour-là, Paul pédale jusqu'à la Maison de Santé où sa maman a été internée. Mais rien ne se passe comme prévu et le petit garçon se retrouve embarqué malgré lui, dans une cavale aux côtés de sa fugitive de mère…

Cavale, de Benoît Broyart, collection Court-Métrage, Oskar Editeur, à partir de 12 ans.  
Le taureau à lunettes, de Benoît Broyart, collection Poche Benjamin, Milan éditions, à partir de 5 ans.

Et si vous voulez prolonger la découverte, allez donc faire un tour chez Benoît, par là!

4 commentaires:

  1. Merci Sardine pour cette découverte! Le Taureau à lunettes me plaît bcp! Je file chez Benoît!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de t'avoir donné envie, Julie !

      Supprimer
  2. Merci Sandrine pour ce coup de projecteur qui me va droit au cœur !

    RépondreSupprimer

T'en dis quoi, toi ?