jeudi 14 avril 2016

Nouveauté en librairie " Mademoiselle Alice qui inventa le cinéma"




J’ai découvert l’existence d’Alice Guy, quand j’étais adolescente, grâce à un téléfilm signé Caroline Huppert, qui racontait l’histoire de cette grande créatrice, injustement oubliée par l’histoire du cinéma.



Des années plus tard, j’ai eu envie, à mon tour, de raconter son histoire aux plus jeunes. Il faut dire qu’il y a de quoi être inspirée : à la fin des années 1800, Alice Guy a été la première à réaliser des films qui racontaient des histoires. Tout au long de sa carrière, elle a signé plus de 600 films, elle a aussi été la première à tourner en extérieur, à intégrer du son à ses films, à tourner avec des figurants, avec des animaux sauvages, à demander à ses acteurs de faire des cascades, à utiliser des effets spéciaux grandioses… et j’en oublie !

Une femme exceptionnelle, au parcours exceptionnel, qui a dû se battre pour arriver à faire ce qui lui plaisait. Alice Guy n’était au départ que la secrétaire de Monsieur Gaumont et à force d’insister, elle a réussi à obtenir de faire « ses petits films » (comme disait son patron). Mais uniquement sur son temps libre. Et uniquement parce que Léon Gaumont, comme les frères Lumières, pensait que le cinéma était une mode et n’avait pas d’avenir…



Petite anecdote rigolote : pour les besoins de mon histoire, j’ai inventé à Mademoiselle Alice un complice. Un jeune acteur, qu’elle embauche pour un de ses films, qui va devenir son confident et que tout le monde surnomme « La Glu », parce qu’il est tout le temps fourré dans ses pattes… Et bien, j’ai découvert ensuite, en visionnant quelques uns des films de Mademoiselle Alice, un court-métrage, qui s’appelle justement « La glu » ! Et dans ce court-métrage, c’est justement un jeune garçon qui tient le rôle principal ! Comme si Alice me faisait un clin d’œil avec un siècle de décalage :-)



J’ai écrit Mademoiselle Alice qui inventa le cinéma en 2011, elle a été retenue par les éditions Belin en 2012, et elle sort enfin en 2016. (Vous imaginez l’état d’excitation et d’impatience dans lequel je suis ?!!)

 Je suis très heureuse du travail qui a été fait avec mon éditrice et très heureuse aussi des illustrations de Cléo Germain, qui donnent vie à mes personnages. Bref, ce petit roman me plaît beaucoup ! Et j’espère qu’il en sera de même pour vous ;-)



En tous cas, à peine sorti, il recueille déjà un bel avis des Lectures de Myrtille, et ça c’est chouette :
"Voici un grand coup de cœur !! Cette petite biographie, accessible aux jeunes lecteurs, est une vraie pépite... Le récit est ponctué d’humour, d’anecdotes et de suspens."


☆☆☆ Merci ☆☆☆

 

8 commentaires:


  1. Cela m'évoque une petite fille de 4 ans, que j'ai emmenée pour la 1ère fois au cinéma - alors qu'il n'y avait pas la télé à la maison, bien sûr!!!! (parents soixante-huitards oblige!!! ) ...
    et qui a vu alors une série de dessins animés en ANGLAIS ... et avec ravissement ! Je me suis dit : "elle ira loin"... Ben voilà !!!!
    Je suis très heureuse que ta passion de l'écriture ait rejoint ta passion du cinéma... Bonne chance à Mademoiselle Alice ❤ ❤ ❤

    RépondreSupprimer
  2. Quelle belle histoire que voilà ! Elle ne pouvait pas mieux tomber ton Alice :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Anne, contente que tu sois séduite !

      Supprimer
  3. Quel regard! Un vrai regard de cinéma. Elle était vraiment belle, en plus d'être inventive.

    RépondreSupprimer
  4. C'est un super sujet ! Les débuts du cinéma me fascinent !
    Bravo pour cette publication !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Demoiselle ! Moi aussi, je trouve cette période (et cet art !) incroyables !

      Supprimer

T'en dis quoi, toi ?