lundi 11 janvier 2016

La porte de la salle de bain… Un coup en plein dans le bide !


On parle de La porte de la salle de bain sur les blogs ♥

Petit coup d’œil sur la belle moisson des dernières semaines, et encore un grand merci à vous, les blogeurs-lecteurs !


Fanny Robin, auteur et bibliothécaire à Nantes :
« Ce soir, j'ai pris un coup en plein bide… Pour être honnête, j'appréhendais cette lecture : la couverture-photo rendait cette histoire si "concrète" que j'en étais mal à l'aise… Je suis bluffée et admirative du talent de Sandrine. Chaque mot est mûrement choisi, chaque phrase est juste. Ce court roman pour ados est une petite claque pour moi qui ai eu l'estomac noué pendant 89 pages (les 3 dernières m'ont données du répit). Un immense bravo »


Les mots de la fin :
« Un roman jeunesse d'une justesse implacable. Le passage de l’enfance à l’adolescence est parfaitement décrit à travers les yeux de Mia ; le basculement vers le monde des adultes avec ses jolies envolées et ses terribles retombées, les transformations du corps, le changement de regards des autres, leurs familiarités jusqu’à l’intrusion dans l’intimité, parfois. Une écriture sensible et vraie pour un propos dur mais tellement important. »


Blandine du blog Vivre Livre :
« Ce roman n’est pas un coup de cœur. Il est plus que cela. Il est ESSENTIEL.… Sandrine Beau aborde sans pathos ni mièvrerie un sujet fort, intime et difficile, mais ô combien percutant, violent et dévastateur. »


Bricabook :
« Un roman qui parle d’un sujet difficile mais sans tomber du tout dans le glauque ou le malsain : sans aucun doute grâce au point de la fillette justement rendu ici. Des émotions croquées avec justesse mêlées à un enchaînement des péripéties haletant. A conseiller à toutes les petites filles qui sortent de l’enfance. Pour comprendre tout simplement quelles sont les limites de l’adulte. »


L’ile aux livres, de Jeanne, adolescente éprise de lectures :
« Un livre qui nous chamboule par sa véracité et par sa détresse. »


Morganatique :
« Dur de faire un roman sur ce thème, pourtant l’auteur s’en sort à merveille. L’histoire est courte, incisive, glaçante. Elle a réussit à construire son récit, et nous faire ressentir un panel d’émotions en seulement une centaine de pages. On commence la lecture sur un ton très léger, celui d’une adolescente naïve et heureuse. Et au fur et à mesure, la tension s’installe, on peine à tourner les pages, la boule au ventre en voyant l’horreur approcher. Elle aborde des thèmes très fort et sensibles, l’isolement, la manipulation, le harcèlement, la pédophilie, l’importance de la communication, tout en restant à la portée de jeunes adolescents. Une vraie réussite.
Ce que j’aime : tout est bien dosé, pour un récit de ce genre c’est essentiel. »


Le blog de la Marmite à lire :
« Un court roman, à l’intrigue bien construite et rondement menée, à faire lire aux filles, comme aux garçons dès 10 ans. » 


Carole Desrousseaux, du blog 3 étoiles, avec une réaction à chaud très émouvante :
« Sur le chemin menant à l'aéroport hier, j'ai lu La porte de la salle de bain. J'ai de nouveau eu l'âge de Mia. Au début, j'ai souri, puis ri. Et puis j'ai stoppé net. J'avais mal dans la poitrine, juste là où naissent les petits pois. J'avais peur de tourner la page. J'ai retenu mon souffle. Et j'ai fini. J'ai fini une larme à l'œil. Et soulagée aussi un peu. J'ai aimé cette grand-mère bienveillante et à l'écoute. J'ai aimé. Vraiment. Beaucoup. Un texte terriblement essentiel. Merci. » 


La jeunesse au grenier :
« Sandrine Beau a eu la justesse de proposer un texte abordable dès le début du collège, avec des mots simples, sans choquer mais qui saisit le lecteur. Un roman confirmant une fois de plus la place de cette collection « Ego » dans nos rayons. » 


La porte de la salle de bain a été aussi lu par une adorable booktubeuse, Audrey du Souffle des Mots : 
 https://www.youtube.com/watch?v=WyzXvtEaKI8


Audrey a fait également un très joli billet sur mon roman :
"C'est un roman profondément choquant, écrit par une plume percutante et émouvante, Sandrine Beau sait comment nous toucher..."


☆☆☆ Merci encore à vous tous,
pour vos retours qui font tant de bien ☆☆☆


6 commentaires:

T'en dis quoi, toi ?