mercredi 15 janvier 2014

Quelle sacrée chance dans la crème !


Mais de quelle crème s'agit-il, me direz-vous ?


La crème de la librairie Monet au Québec, qui (je cite) "comme chaque mois, avec son équipe de libraires spécialisés en littérature jeunesse, passe en revue l’ensemble de l’effarante production du mois écoulé pour en repérer les nouveautés incontournables".

Les nouveautés incontournables ! Ouais. Rien que ça. (La vache, j'en ai des vapeurs, soudain !)

La librairie Monet a donc mis notre album dans la crème de décembre :  
"Qu’on les appelle coïncidences ou hasards heureux, le bonheur est souvent fait de ces petits moments magiques, mais il prend forme aussi autour des choix que l’on fait. Sandrine Beau l’a bien compris et nous le fait partager avec beaucoup de tendresse. Un hymne à la vie et à la famille magnifiquement illustré par Marion Arbona." (KC)
  
Quelle sacrée chance est aussi Coup de cœur de la belle librairie bisontine Les Sandales d'Empédocle


(preuve à l'appui) 

Et sur Radio Canada, il a fait partie des suggestions de lecture d'Andrée Poulain.
Je vous en avais parlé, et cette fois, j'ai le son !!!
Grâce à Yves, mon génial éditeur des 400 coups et grâce à Marion Arbona, ma géniale illustratrice !
(Et aussi grâce à mon génial amoureux, qui a rajouté de belles images !)
Merci ♥

On écoute en cliquant sur la flèche juste en-dessous :

video


(ou pour ceux qui ne voient rien, par ici.) 

12 commentaires:

  1. L'album idéal qu'elle dit la dame ! En fait tu es l'auteure idéale ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La dame m'a même mouillé l’œil avec ses mots...

      Supprimer
  2. Y'a pas de doute: au Canada, ils sont "tombés en amour" de ton album! L'accent canadien, un bon remède à la morosité météorologique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, quel bonheur à écouter ! Je ne me lasse pas des Québécois :-)

      Supprimer
  3. Et cet album qui traite d'un sujet important est très beau esthétiquement.

    RépondreSupprimer
  4. Ouh la la, ça donne vraiment envie ! Bravo à toi, Sandrine, et longue vie à ce petit carré blanc des deux côtés de l'Atlantique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien quand tu as envie, Muriel ;-)
      Et merci pour les encouragements !

      Supprimer
  5. Ah! Que ceux qui n'ont jamais imaginé les "spermatozoïdes en souliers de course", se précipitent sur ce bel objet ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aussi craqué, précisément, pour ce passage ^^

      Supprimer

T'en dis quoi, toi ?