mardi 15 octobre 2013

Encore une sélection pour On n'a rien vu venir

 
Pour le Prix PLAISIRS DE LIRE 2014 !

Un prix organisé par les documentalistes, les bibliothécaires et les libraires de l'Yonne. Notre roman à 7 voix y est en très belle compagnie, voyez plutôt !


Je profite de cette nouvelle sélection pour vous parler d'un clavardage au quel j'ai participé, il y a déjà un moment... (je n'ai pas trouvé le temps avant !) C'était cette fois, dans le cadre d'Adolire, le Prix des lecteurs du Morbihan, et c'était une expérience rigolote et émouvante.

Après avoir mangé du chou (les veinards !), les lectrices et LE lecteur du club Adolire du collège de Malestroit (Elise, Axelle, Chloé, Gisèle et Malo) ont donc discuté avec moi, par claviers interposés.

 Ils l'ont tous aimé notre roman à 7 voix, ils étaient tous horrifiés de voir ce qui se mettait en place au fil des pages de cette histoire et ils voulaient savoir si ce que nous racontions était une histoire vraie. Soupir de soulagement collectif quand je leur ai dit que non. Mais retour des grands cris d'effroi quand je leur ai parlé de la situation des Coréens du nord…

On a bien sûr clavardé autour de l'injustice, des différences, mais aussi de l'inspiration et de l'écriture, puisqu'elles sont plusieurs à jouer du crayon, avec même une histoire en cours dans un atelier d'écriture. Bref, c'était bien.

J'ai même découvert à cette occasion, la page sur le blog Adolire, consacrée à On n'a rien vu venir, avec des chouettes commentaires de collégiens.
Comme celui d'Athéna qui dit :
"Je trouve ce livre formidable ! Les sept auteurs sont géniales, je le recommande fortement. J’avais un doute, je ne voulais pas spécialement le lire car je me disais qu’il devait être trop compliqué, trop long, ou bien nul. Ne vous fiez pas aux apparences, le livre est super !"

Pour finir quelques beaux avis de lecture qui continuent à arriver sur On n'a rien vu venir. On en est même à plus de 80… Hallucinant !

Chez une collègue auteur, la formidable Sophie Laroche.

Sur Lire, moi je veux bien :
"Une jolie fable qui touche à nos faiblesses face à la dénonciation de l'injustice et qui peut permettre aux plus jeunes de s'approprier les phénomènes qui ont accompagné l'installation du nazisme durant la seconde guerre mondiale. C'est rapide à lire, efficace et cela met en avant une image positive de la jeunesse comme espoir face à l'intolérance."

Sur Info-ado, le webzine des moins de 18 ans :
"Ce texte engagé est accessible aux plus jeunes lecteurs, dès 10 ans, avant qu’ils n’entrent dans leur période « blasée ». Pour les sensibiliser à la question très actuelle de l’extrême-droite, à l’importance de l’engagement, du vote et, plus généralement, des choix que l’on fait dans la vie."

Sur Adil.fr :
"Comme l'écrit Stéphane Hessel, ce livre "parle de ce qui peut arriver si l'on n'y prend garde. C'est un livre important." Exactement !"

Et enfin jusqu'à Istanbul, On n'a rien vu venir fait parler de lui. Sur le blog du Grignotte-livres, créé par deux documentalistes d'un lycée francophone :
"Un texte qui montre, avec des mots adaptés à un public jeune, les dégâts que peut produire la propagande démagogique, lorsqu’On n’a rien vu venir ".

C'est tout pour aujourd'hui. Vous pouvez aller reposer vos jolis yeux !

9 commentaires:

  1. Dis donc, dis donc, bravooo !! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      C'est vrai que 13 sélections, ça a un côté un peu fou quand même !

      Supprimer
  2. Ouh la la bravo encore! Mais c'est quand même largement mérité... et, en ce moment, il devient, encore une fois, urgent de faire de la pub à ce livre, et de le faire lire aux générations montantes....
    P.S. Et une chance de plus pour Anne-Lise Heurtier et Séverine Vidal ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et même trois chances pour Lison : elle arrive à être sur 3 catégories en même temps. Elle est maline, celle-ci !

      Supprimer
  3. Hé bien, ça bouge beaucoup par chez toi! Et ça clavarde drôlement....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était vraiment une heure sympa comme tout, j'en garde un très bon souvenir :-)

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Ça, ça me fait très plaisir !
      Merci Chicoumi !

      Supprimer
  5. c'est un peu fou et follement bien !

    RépondreSupprimer

T'en dis quoi, toi ?