jeudi 10 octobre 2013

Comme une envie de…





Et puis de… 
 


 Et aussi de… 
 


Voilà quelques petits fragments
de ce qui m'occupe en ce moment. 

Des choses qui me trottent dans la tête, 
des trucs qui s'écrivent sur une feuille, 
deux feuilles, trois feuilles, 
des bidules qui prennent vie peu à peu… 

Je vous en reparle bientôt, d'ac ?

Et pour finir, une phrase que je me répète tous les jours :
"Parce que si tu veux vraiment quelque chose dans la vie, 
tu te bouges les fesses et tu vas le chercher. 
Même si personne ne t'attend. 
Surtout si personne ne t'attend."
Merci Aurélie Desfour
:-)

26 commentaires:

  1. cela doit être des jolis fragments ;)

    RépondreSupprimer
  2. C'est bon de se laisser pousser ses envies aussi ! :) J
    e fais comme toi en ce moment, le peur un peu au ventre parfois, mais toujours avec toute mon énergie et ma détermination !
    Aurélie est célèbre, ça y est ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vive l'énergie et la détermination et aux oubliettes, la peur au ventre !

      Bon courage pour tes projets, Julie !

      Supprimer
  3. Ahahahahaahahahhahahahaha !
    Quelle conclusion inattendue !!! :)

    Bon allez, cadeau, la phrase que je me dis quand c'est l'heure de faire mon sport et que je veux pas les bouger, mes fesses :

    (je ne sais plus d'où elle sort)

    Pourquoi choisir l'échec quand on peut réussir ?

    C'est radical et mes fesses me disent merci !!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahaha ! Impatiente de rencontrer tes fesses qui parlent !

      Supprimer
  4. oui en avant toute !! on fonce et on se défonce !

    RépondreSupprimer
  5. C'est drôle, on a retenu la même phrase! Il faut dire que c'est un monument. Merci Aurélie, comme tu dis. Sinon, voilà un post bien mystérieux. Décidément, les mystères, je ne m'en sors pas! (Je suis en train d'écrire un polard...)

    RépondreSupprimer
  6. Des pâtes, de la couleur, de l'eau ?
    Tout ce que j'aime !
    J'ai hâte !

    Eh oui, notre Aurélie nous galvanise ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Voilà un post qui rebooste: des sucres lents, des couleurs, de l'eau et du "bougeage" de fesses!
    La bise!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La bise sur tes fesses... euh non, joues bien sûr !
      ;-)

      Supprimer
    2. mouahahaha :) , malheureusement tu ne vas pas voir ni mes fesses, ni mes joues avant un bon moment... je vais tenter un passage éclair le lundi à Montreuil mais c'est tout pour cette année... j'espère t'y croiser. ;)

      Supprimer
    3. Oh mince ! Je repars le dimanche...
      Crotte de crotte !

      Supprimer
  8. oui c'est très bien dit ! Moi aussi cette petite phrase m'était restée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On se la répète les jours de manque de motivation, pas vrai ? ^^

      Supprimer
  9. suis au même endroit! Je me booste, je me booste et ton post me booste ou comment s'accrocher à tout ce qui nous meut ...! meuh! :-p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien quand tu meuh, Stéphanie !
      Ça me rappelle le formidable film de fin d'études de Klapish que j'avais eu la chance de voir dans un festival.
      "Ce qui me meut", tu connais ?

      Supprimer
  10. Hmmm, on peut s'inviter pour la pâtes party ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. M'est avis qu'il vaudrait mieux les manger chez toi ! T'es au royaume de la pasta, pour ainsi dire !

      Supprimer
  11. Réponses
    1. Je te souhaite la même punition, Valy ^^

      Supprimer

T'en dis quoi, toi ?