vendredi 26 octobre 2012

250 nouveaux lecteurs pour On n'a rien vu venir !


"1 jeune = 1 livre"

 
C'est le nom d'une très chouette opération mise en place par le C.E. de la SNCF du Nord-Pas-de-Calais. Depuis 16 ans, ce C.E. offre aux enfants des cheminots un livre, qu'ils choisissent parmi une sélection.

Cette année, On n'a rien vu venir (roman à 7 voix, illustré par Aurore Petit, Alice Jeunesse) pour les 10/14 ans, fait partie des livres proposés. 250 exemplaires de notre roman à 7 voix seront donc distribués aux enfants ! 250 ! J'ai encore du mal à réaliser…


Et ça ne s'arrête pas à la lecture du livre choisi, puisque tout un tas d'animations sont offertes aux enfants. A cette occasion, Séverine Vidal sera demain près de Lille pour des rencontres et des dédicaces. Tous les détails par là.

Allez Séverine, déchire tout ! On est avec toi !

16 commentaires:

  1. ouaip, c'est pour les longues heures de route toute seule dans ma voiture qu'il faudra penser à moi (la grève est reconduite apparemment, donc no train)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement, tu pourras écouter le dernier Eicher en boucle ^^

      Supprimer
  2. Bravo les filles ! J'espère que ça ne s'arrêtera jamais cette grosse et grande vague autour d' "On a rien vu venir" ... Quelle excellente chose de mobiliser dès le plus jeune âge aux combats pour la liberté... Pourvu que ça dure longtemps!

    P.S. le C.E. de la SNCF qui fait venir Séverine aurait pu annuler sa grève vers Lille quand même! Reste encore quelques heures pour tenter le coup :-))))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, pourvu que ça dure !
      (Et bien sûr, je ne parle pas de la grève !)

      Supprimer
  3. bravo ! Ils ont du goût à la SNCF (pas dans le choix des jours de grèves lol).

    J'ai hâte d'être u 7 novembre pour rencontrer Séverine :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh j'aurais bien aimé y être aussi, pour te rencontrer Leia !

      Supprimer
  4. Tu ne peux pas te glisser discrètement dans sa valise ?

    RépondreSupprimer

T'en dis quoi, toi ?