jeudi 29 janvier 2015

C’est comment une rencontre avec des lecteurs de l’Eure ?


Comme ça :

© Eva Chatelain 

Quand on a la chance qu’Eva Chatelain y participe et croque cet instant-là dans son carnet !
Merci Eva !

Ce jour-là, nous étions à Bernay et la géniale illustratrice de mon roman Toute seule dans la nuit a donc rencontré, avec moi, deux classes de 6ème du collège Jeanne d’Arc, dans le cadre du Prix des Dévoreurs de livres 2015.

On s’est régalées, je peux vous dire !

Et on a été gâtées ! 
Regardez : 

 La classe Annapurna a fabriqué un recueil
avec (je cite) 
leurs « souvenirs d’un livre exceptionnel ». 








Pendant que la classe Everest avait réalisé des maquettes
à partir de plusieurs scènes du roman ! 





 Bravo pour tout ça et encore un GRAND merci ! 

Il y a eu aussi la craquante classe à double niveau de Romilly. 
Une classe, pleine d’enfants A-DO-RA-BLES ! 
Pas vrai, les filles et les gars ? ;-)


Et puis lundi (je remonte le temps à l’envers, vous ne m’en voudrez pas !), j’ai d’abord rencontré le club lecture du collège de La Barre en Ouche, à la Médiathèque.

(La sélection CM/6ème) 

Là encore, des enfants lecteurs passionnés et passionnants, débordants de questions et aux yeux qui pétillent ! Merci !

Et là encore, des cadeaux et de la douceur à emporter chez moi :



 (J’en ai de la chance !)









L’après-midi, nous étions reçus à la Médiathèque de Breteuil (merci Priscille pour l’accueil aux petits oignons !) et deux classes du collège sont venues me voir. 35 minutes à pied, sous la pluie, pour arriver au lieu de la rencontre... Fallait être motivés, hein !

Bravo à vous !
Et surtout surtout un GRAND GRAND merci !
 
On s’est amusés, on a échangé, on a papoté… et je ne suis pas prête d’oublier les questions et les remarques (une cinquantaine environ ;-) de Fares !
Merci Fares, pour tout ce que tu m’as dit, ça reste gravé dans ma mémoire.

Toutes ces formidables rencontres ont été possibles grâce à la librairie L’Oiseau Lire et Annie Falzini, à la médiathèque de l’Eure et aux bibliothécaires, aux accompagnatrices France et Pauline, aux professeurs et aux documentalistes, Mesdames Hugo, Dubus,Tihi et Messieurs Poulain et Bélot … merci à tous !


Je ne sais pas si je retournerai dans l’Eure, (au mois de juin, pour aller chercher le Prix des Dévoreurs, par exemple ;-) mais si c’est le cas, sachez-le, dès à présent, ce ne sera pas une punition !

17 commentaires:

  1. Avant l'Eure, c'est pas l'Eure. Après l'Eure, c'est plus l'Eure. Mais entre deux, c'est fabuleux!!! Ahhhh! Bernay, tu aurais pu aller dire bonjour à ma mère!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fabuleux, tu as raison, Véronique, c'est un très bon adjectif pour définir ces deux jours !

      (et bonjour à ta maman, alors ;-)

      Supprimer
    2. En plus, ma mère aussi, elle a écrit un livre! Bernay est donc un terreau fertile. Attention, tu as vu le niveau de la relève...

      Supprimer
    3. Excellent ! Bravo à ta maman !

      Supprimer
  2. c'est fabuleux les retours comme ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hyper émouvant...
      Et chaque rencontre, c'est ça qui est fort !

      Supprimer
  3. Oui c'était vraiment super !
    À très bientôt Sandrine ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A Gennevilliers, en mars, par exemple ? ^^

      Supprimer
    2. Ah tiens, oui, par exemple ^^

      Supprimer
  4. Chouette reportage dis-donc!
    C'est super génial, tous ces dessins, ces maquettes, quel beau travail des enfants et des enseignants!
    Et puis le dessin de Eva : très beau, on te reconnait bien, je sais même quelle robe tu avais mise ;-)

    RépondreSupprimer
  5. je suis impressionnée par les maquettes !! Bravo ! (le reste aussi est très beau !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ils méritent une brassée de félicitations !
      Merci pour eux, ma Mimo :-)

      Supprimer
  6. Waouh ils sont super forts dans l'Eure !! Bravo à eux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ! Et l'organisation, c'est pareil : top nickel !
      Je reviens tous les ans, moi, si on me demande ^^

      Supprimer
  7. Réponses
    1. Tu sais quoi ? J'y pense encore, tellement c'était bien !

      Supprimer

T'en dis quoi, toi ?