mercredi 21 novembre 2012

Quand on sera grands


Vous connaissez la fille gâtée du mois de novembre ? En fait, oui : vous l'avez sous les yeux ! Parce que figurez-vous que depuis plus d'un mois, je reçois chaque jour (ou presque), une merveille dans ma boite mail, signée Nicolas Gouny.

Après Le soleil sur la colline (chez Gargantua en janvier 2013), Nicolas a enchaîné avec Quand on sera grands. C'est un album sur les rêves d'enfants, qui a la chance d'être accueilli par une très jolie maison Les P'tits Bérets.

Cette fois, il faudra patienter jusqu'en mars prochain pour le découvrir, mais voici déjà une première image.


C'est la couverture (presque validée, comme dit Nicolas !)

20 commentaires:

  1. Réponses
    1. Tu sais quoi Marie-France ? J'en dis comme toi !

      Supprimer
  2. Moi j'en dis que j'adoreeeeeee !! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ce n'est pas moi qui t'en blâmerais !

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  4. J'adore les 2 enfants qui se "guettent" avec un regard en coin, et la sardine dans l'arbre aussi, qui surveille tout son petit monde en grimpant aux branches :-)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, t'as presque tout vu ! Y aussi la p'tite bestiole avec son bonnet bleu qui me fait craquer, perso :-)

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Je suis comme toi : minimum trois points d’exclamation !

      Supprimer
  6. j'aime beaucoup, beaucoup, beaucoup !

    RépondreSupprimer
  7. C'est beau ! ça donne envie d'être en train de devenir grand !! :)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça donne envie d'être au mois de mars aussi ! :)

      Supprimer
  8. Réponses
    1. Merci Stéphanie et merci de ta visite par ici :-)

      Supprimer
  9. C'est l'album-collier ?
    En tous cas c'est bien ce que je dis : tu n'arrêtes jamais ! Bravo à tous les 2 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, c'est un autre ^^
      Celui-là : http://sandrinebeau.blogspot.fr/2012/11/un-tour-en-afrique.html

      (Et ce n'est pas que je n'arrête jamais, c'est que les délais de publication sont longs, tu sais bien !)

      Supprimer

T'en dis quoi, toi ?